PROFITER DE LA COURSE EN SENTIER CET AUTOMNE

J’ai découvert la course en sentier il y a quelques années lorsque j’ai déménagé dans le Nord.

Ayant l’habitude de courir sur les trottoirs de Montréal en hypervigilance dans le chaos de la ville, je suis rapidement tombée en amour avec la course en sentier. En gardant cette même vigilance aux obstcales qu’offrent les sentiers, je respire maintenant l’air frais de la forêt. Je profite de ce sport à l’année en me sentant pleinement vivante et connectée avec la nature.

Je vous propose 4 étirements à faire après votre course:

Fente latérale: Gardez une jambe en pleine extension et fléchissez l’autre comme vous le pouvez jusqu’à un angle de 90 degrés, les hanches vers l’arrière en gardant le dos long.
Prenez 5 respirations de chaque côté.

Étirement du tibia: Prenez appui sur un arbre, un pied bien appuyé au sol. L’autre jambe en pleine extension et le pied pointé avec le dessus des orteils appuyé au sol.
Prenez 5 respirations de chaque côté.

Étirement du mollet: Pieds largeur des hanches, un pied bien appuyé au sol et l’autre appuyé en angle sur une roche. Modifiez l’angle pour un étirement maximal.
Prenez 5 respirations de chaque côté.

Stabilité de la cheville: Tenez-vous en équilibre sur un pied sur une roche.
Prenez 5 respirations de chaque côté.

Bonne course!
Julie