Le « Sisterhood »

 

Il y a 1 an, nous étions seulement des voisines mais depuis quelques mois, nous sommes devenues beaucoup plus que ça.

Nous sommes maintenant une communauté, un “sisterhood”, ce terme qu’on entend mais qu’on ne comprend pas tout à fait jusqu’à ce qu’on le vive.

La pandémie nous aura apporté son lot d’incertitudes et de surprises mais avec elles, je me suis sentie invincible et unie.

Elles sont uniques et magnifiques, portant parfois le chapeau de maman, d’amie et de confidente capable de ramener le sourire et la légèreté dans les moments les plus sombres

Nous avons tous notre façon de vivre cette période difficile, nos émotions peuvent être instables, parfois tranquilles, parfois agitées et la vie nous demande d’apprendre à voguer sur ces flots.

Nous devons prendre un moment pour respirer, pour accepter avec compassion notre nouvelle réalité.

Savoir pratiquer le non jugement et surtout sentir que de faire de notre mieux, c’est suffisant.

M’entourer de ces femmes m’a donné ce dont j’avais besoin pour me maintenir la tête hors de l’eau et me faire voir que la lumière est toujours présente au-dessus de ces nuages gris.

Je les aime d’amour.

Julie